Exposition collective à la suite du Workshop photographique réalisé par Marianne Mueller et Jean-Louis Garnell entre l'école Toni-Areal de Zurich et l'école des Beaux Arts de Marseille 


Texte de présentation de ma vidéo La Passagère, 2016


Depuis longtemps l'image d'une jeune fille accroupie réalisant une action incongrue était ancrée dans mon esprit, scène directement inspirée des étudiants qu'il m'arrive souvent de regarder travailler à l'atelier. Je voulais réaliser une vidéo sur la notion de création en tant qu'étudiant dans une école d'art. Pour moi le temps de ce workshop était un temps privilégié pour développer cette idée, car nous étions tous dans cette problématique de production.

En restant dans cette idée métaphorique du travail créatif je trouvais ça intéressant d'exposer à Toni Areal une vidéo d'une fille faisait le chemin jusqu'au lieu même d'exposition, comme une mise en abîme. Je voulais donner une dimension théâtrale à cette action quotidienne qui est de se rendre à l'école. C'est pour cela que j'ai choisi de filmer le soir, pour créer un espace temps particulier; les lampadaires nocturnes deviennent des projecteurs, le modèle récite les phrases de manière dictée, non naturel et les gestes se répètent de manière absurde.

Dans ma création je cherche et j'assemble des éléments physiques, des repères, auquel je m'accroche pour partir dans un parallèle au réel; la lampe de chantier, les cheveux bleus d'Emma, la rivière éclairée sous le pont, les pierres au bord de la route, les lumières de l'école. Une fois assemblés dans mon esprit je traduis, grâce à la vidéo, cet espace fictif et mental.
J'avais en tête le film Stalker de Tarkovski, le rapport à l'eau et à la scène où l'acteur jette des pierres devant lui pour avancer. Dans ma vidéo la pierre est l’outil nécessaire pour avancer nous annonce le personnage, mais au lieu de la jeter devant elle, elle commence à remplir un sac plastique jusqu’à ne plus en pouvoir. La pierre devient un obstacle à la marche, elle n’est plus l’outil qui guide.

Using Format