« Dans mon travail, j’explore les concepts de similitude et d’analogie entre des objets, des situations et des sentiments. Je crée un lien de complicité, proche d’un rapport enchanteur et envoûtant, avec eux. Cette relation me permet de construire des espaces où il n’y a plus une réalité mais un jeu de possible et de correspondance. J’interroge la notion de commun comme un mouvement de passage, un sentiment de va-et-vient, de balancement entre une individuation collective et intime. Les thèmes de l’amour, la vie, l’art, la pollution, sont pour moi des récits familiers que je livre de manière personnelle. Accompagnée d’une réflexion à la fois privée et globale, je cherche l’équilibre narratif entre mes expériences ordinaires, comme une balade au bord de la plage, mon homosexualité, mon corps, mes lectures ou mes histoires d’amour et l’imaginaire du spectateur. Je souhaite qu’il puisse simultanément plonger dans mon originalité, ressentir sa propre histoire et avoir une vision plus étendue de notre monde. » 


Léna Fillet est née en 1993 à Marseille. Elle a étudié aux BeauxArts de Marseille, à la Haute École d’Art et de Design de Genèveet à L’Université du Québec à Montréal. Son travail allie laphotographie, l’installation et l’écriture.

Elle est lauréate du prix Polyptyque du Centre Photographiquede Marseille (2019) et du prix Jeune Création Yvon Lambert(2016). Elle a réalisé plusieurs expositions personnelles, àL’Hypothèse du Lieu (Photo Marseille, 2021), à Galerie G (LaGarde, 2018), au Théâtre du Lenche (Marseille, 2011). En2020, elle a été en résidence de recherche et création dansun Collège à Montreuil et son travail a été publié dans la revuespécialisée en photographie Niepcebook#14. Elle a bénéficiéde deux bourses #Rouvrir le monde, de la Drac PACA (2021).Actuellement, elle travaille entre Paris et Marseille. 

Using Format